COVID-19 : continuité éducative

Nombreux parents, potentiellement futurs parents d'élèves de notre école, nous demandent comment nous mettons en place la continuité éducative pendant la période de fermeture des écoles due à la crise sanitaire du COVID-19.


Avant tout, sachez que cette continuité éducative est obligatoire, selon décret d'état, mais qu'aucune consigne (forme, fréquence, resultat) nous est donnée. Libre à chaque école, publique ou privée, de mettre en place les solutions qu'elle juge les meilleures selon les possibilités de chaque établissement.


A l'école Perel nous nous sommes toujours revendiqués modernistes, et même si la méthode principale appliquée a plus d'un siècle (méthode Montessori) nous avons toujours su la moderniser, notamment dans ses horaires et son matériel en s'appuyant sur des études plus récentes.


C'est donc tout naturellement que la continuité éducative s'est mise en place à l'aide de l'utilisation des moyens modernes et en fonction de l'âge de nos élèves : en effet, confiné ou pas, notre philosophie reste inchangée et nous souhaitons toujours être au plus proche du rythme de chaque enfant. C'est pourquoi il n'y a pas eu une méthode mise en place, mais bien différentes méthodes en fonction du besoin de chaque âge et niveau des enfants.


Voici donc l'organisation en cours d'application :


En maternelle :

Pour les TSP, PS et MS : des groupes WhatsApp ont été mis en place par classe, ils sont animés par les professeurs qui proposent chaque jour de petites activités d'apprentissage ludiques faciles à mettre en place à la maison. Les parents peuvent filmer leur enfant en activité et y poster leur vidéo, il y a un échange avec les enseignants si besoin, et les enfants se voient entre eux et donc maintiennent le lien social (tant bien que mal) important dans leur construction personnelle.

Pour les GS : la communication se fait en plus par mail, en effet, les élèves de cette tranche d'âge sont déjà dans la lecture et les mathématiques, ils ont donc un peu plus d'écrit que les plus jeunes. Les enseignants envoient de petits exercices un peu plus complexes à travailler, les parents sont acteurs car ils aident leur enfants.


En élémentaire :

Cours du tronc commun - 2 cas de figures selon les types de connexion des enseignants :

Cas 1 - réseau de l'enseignant permettant la visio:

A échéances régulières et plusieurs fois dans la semaine, les enseignants envoient à leurs élèves par mail les leçons (à se faire expliquer par leurs parents pour les plus jeunes) et des exercices d'application de découverte de la nouvelle leçon.

Ils doivent être vu et fait lors des cours en visio qui ont lieu 1h chaque lundi, mardi, jeudi et vendredi avec leur enseignant, et par niveau (et non en multi-niveau comme en classe).

Le cours en visio permet de vérifier l'acquisition de la nouvelle notion, et la réexplication par l'enseignant. Il permet aussi de faire quelques rituels de calcul mental, dictée ou autre.

C'est également un moyen aux enfants de maintenir un lien entre eux et de garder leur posture d'élève.

Cas 2 - réseau de l'enseignant ne permettant pas la visio:

Les enseignants se filment en faisant classe et envoient à échéances régulières et plusieurs fois dans la semaine leurs cours par mail. Ensuite il y a des heures où l'enseignant est disponible via WhatsApp pour répondre aux questions des enfants et/ou des parents. Là encore le parent est partie prenante de la mise en place des cours.

Cours d'anglais (car oui le niveau de nos élèves est très bon et nous souhaitons le maintenir à ce niveau) :

Deux visio d'une heure chacune sont organisées par semaine et par niveau, pas plus de 8 enfants à chaque fois !


Au collège :

Nos huit 6ième ont leurs cours comme à leur habitude en visio avec leur prof. Les devoirs et documents sont envoyés par mail en amont, les devoirs à rendre le sont par mail également.

Les enseignants pratiquent le partage d'écran ou autre pour permettre à nos élèves de suivre. Aux dires des enseignants, l'ambiance est même plus studieuse qu'en classe !

Les élèves restent parfois (souvent) connectés pendant les pauses pour discuter, leur lien social est donc préservé !


Option :

Il est évident que l'option équitation n'a plus lieu pendant la période de confinement, en revanche, l'option musique continu, le professeur a convenu de créneau avec les parents, et les enfants ont leur cours de piano ou de guitare via Skype une fois par semaine, comme avant !



En fonction de l'avancée de la situation mondiale et des consignes nationales (durée de fermeture des écoles), l'école se donne le droit de faire cours pendant les 4 semaines de juillet afin que le niveau de nos élèves soit maintenu car il en va de leur future scolarité ! Nous ne faisons déjà pas de pause vacances de Pâques pendant le confinement pour ne pas perdre le rythme (et pour soulager aussi nos parents d'élèves !).


Et voilà, vous savez tout ! Ça bosse toujours à l'école Perel ! Toujours en pleine création, adaptation et remise en question !


A venir : quelques photos et vidéos de nos élèves et enseignants pendant cette période inédite


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

© 2016 Ecole Perel

  • Facebook Social Icon